Global-rider
Cosmic-ride

Fermer Organisation

Fermer Philosophie

Fermer Services

Fermer Projets

Videothèque
Photos
 Ride
 Moments magiques
 life
Visites

 324035 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Humeurs

Bonjour à toutes et tous,
bouquetin.jpgsuite au massacre de 180 bouquetins l'année dernière, et alors que le préfet s'apprêtait il y a un mois , à appliquer la solution finale aux 350 restants dans le massif du Bargy en Haute Savoie (à cote du mythique plateau des Glières) ..... une mobilisation de citoyens montagnards  a mis en échec ce projet en occupant le massif du Bargy : Campements, patrouilles de vigiles sur les crêtes coordonnant des groupes par radio afin que les gardes chasses patentés soient mis en situation d'impossibilité de tirer .

Egalement, des montagnards isolés et non affiliés à une quelconque organisation (que ce soit le CAF, la FRAPNA ou autre... ) et sans contact avec les organisations qui militent , sont également venus en leur âme et conscience , ce qui a permis, au final à un quadrillage suffisamment efficace pour qu'aucun tir n'ait pu avoir lieu .

Tout ceci s'étant fait , je le rappelle, en toute légalité puisqu'il y a libre circulation en zone de montagne , à partir du moment ou on ne campe pas au même endroit deux nuit de suite , et qu'on laisse place propre .

Le préfet avait donc, afin , selon moi,  de gagner du temps pour que le bouquetin tombe dans l'oubli médiatique et devant un mouvement qui risquait de prendre de l'ampleur et devenir une ZAD , demandé un nouvel avis du Conseil National de la Protection de la Nature .
Le CNPN a rendu son avis hier, le 20 novembre .... 8 voix défavorables à l'abattage contre 2 voix pour.... Cependant, la ministre de l'environnement peut désormais passer outre l'avis du CNPN, et donc le préfet peut désormais agir en toute légalité .

Il est temps de reprendre de la vigilance sur le terrain, et d'à nouveau s'y rendre afin de déjouer les tireurs si une opération venait à se mettre en oeuvre .
Du fait que l'hiver se soit installé, il est possible que les abattages se fassent en plusieurs opérations étalées sur une période de plusieurs mois .
Attention : nous allons devoir compter désormais sur des conditions hivernales, et sur des risques d'avalanche puisque plusieurs dizaines de centimètres de neige recouvrent nos montagnes .
Egalement , la route du col de la Colombière a été fermée hier .

 

Bargy-bouquetin.jpg
le Bargy ce matin , 21 novembre (la photo n'est pas de moi),
merci à l'auteur ainsi qu'aux organismes et personnes qui sont allés sur le terrain
depuis septembre  et à celles et ceux qui ont agi en juridique .

 

Je vous donne ci dessous quelques uns des nombreux arguments que l'on peut trouver dans le rapport de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES) datant du 4/09/2013 et donnant l'avis de ladite agence concernant un abattage total des bouquetin du massif du Bargy:

« L’Agence souligne, avec ses experts, que le présent avis s’inscrit dans un paysage de connaissances très incomplet, en raison de la mise en place récente du suivi de la population de bouquetins et qui resterait donc à conforter par la poursuite des efforts engagés en 2012. Elle souligne également les circonstances exceptionnelles et la nature vraisemblablement accidentelle de la transmission de la maladie à un cheptel bovin en 2011 dans le secteur du Bargy. Cette analyse ne permet pas de confirmer la nécessité de mettre en œuvre dans l’urgence les actions d’abattage envisagées, compte tenu en particulier de leur ampleur et de leur nature

On rappellera qu’il n’existe que très peu d’exemples d’éradication réussie d’une maladie par élimination de son réservoir sauvage en un temps court. »

Egalement ci dessous , l'avis du conseil scientifique de l’Office Nationale de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) :

"Le Conseil scientifique de l’ONCFS déplore la précipitation avec laquelle a été menée une opération d’abattage de bouquetins dans le massif du Bargy. A cette précipitation, qui a empêché toute évaluation des conséquences sur la population et son état sanitaire, s’est ajoutée l’absence de tout recueil de données, notamment sanitaire, des animaux abattus. Cette absence de recueil de données est scientifiquement inacceptable, privant d’informations précieuses pour l’avenir, notamment pour éclairer la gestion de l’épidémie dans cette population de bouquetins. Une vision systémique croisant différentes approches et disciplines est indispensable pour proposer et mettre en oeuvre des mesures de gestion à la hauteur des enjeux."

Quelques liens:
- https://www.anses.fr/…/d…/files/documents/SANT2013sa0129.pdf
- Article de science et avenir
http://www.sciencesetavenir.fr/…/brucellose-du-bouquetin-l-…

 

 

pdf-brucellose.png