Global-rider
Cosmic-ride

Fermer Organisation

Fermer Philosophie

Fermer Services

Fermer Projets

Videothèque
Photos
 Ride
 Moments magiques
 life
Visites

 316786 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Agir - earthships

This text will be replaced



eartship5.jpgIl y a 30 ans (et oui les seventies, c'était il y a 30 ans), aux états unis, y'a un mec qui a eu de bonnes visions. A force de persévérance et de maintenir ces visions dans sa vie, ce gonze a réussit a faire naître un projet, qui c'est transformé en ensemble de projets, et qui est devenu un véritable concept d'autoconstruction quasiment gratuite si on le veut, et surtout agréée par l'état américain, ainsi que par les instances techniques en place dans ce pays (chambres d'ingénieurs,d' architectes, etc…).
Ce système de construction et de logement se nomme " earthship ", en boutade aux vaisseaux spaciaux (spaceship).

Car les earthships, c'est le mariage du hi-tech' et de la récupération. Celle des pneus, qui servent de base à ces constructions en Igloo, ou celle des cannettes vides, coulées dans les murs. Chaque habitation est enduite d'un mélange de ciment et de terre, à la manière des pueblos indiens . A l'intérieur, grâce aux énergies solaires ou éoliennes, entre informatique, machines à laver et recyclage des eaux usées, c'est tout le confort moderne.
Une technique développée depuis trente ans donc, qui permet à la communauté du noyaux " dur " des premiers earthship installée sur 640 hectares en propriété collective, d'espérer devenir un jour une véritable ville entièrement autosuffisante.

Le grand manitou des projets earthships, Michael Reynolds,architecte de son état ; mène depuis trente ans une véritable guerilla contre l'Etat Américain, qui, jusqu'en 98, refusait de délivrer des permis de construire à ces pionniers écolos qui avaient osé tenter l'aventure.Aujourd'hui, on peut dire que la bataille est gagnée.

Un véritable pied de nez aux gros lobbies de l'immobilier, et du bâtiment, sous contrôle d'un état qui plus que jamais a décidé de nous faire trimer comme des chiens pour avoir de "belles" baraques bien carrée, et surtout grosses consommatrices d'énergie. A méditer.

earthship3.jpgNombreux sont ceux qui, par pessimisme écologique pensent à la construction de navettes spaciales pour coloniser une autre planète que notre bonne vieille terre, quand celle ci sera bien pourrie par l'homme.
En gros, on continue comme ça , et quand on a trouvé un autre cailloux ou foutre le bordel, bin on y va.
" Vive les spaceships qui nous emmènerons vers ce nouvel eden. "
Ma foi, m'est avis que cette théorie est plutôt foireuse, d'abord parcequ'on a pas le temps (n'oublions pas qu'on en est au stade, ou on a envoyé un bout de ferraille avec deux gonzes sur la lune, et de la ferraille autour de la terre, point.) , et ensuite pour une raison beaucoup plus simple : maman terre nous a tout donné, et continue à tout nous donner pour être heureux. Plus la technologie a avancé, plus nous avons appris à apprivoiser ce que le soleil, le vent, l'eau, et la terre on su nous mijoter pendant des années et des années (minéraux= carrières= béton, plastique, électronique, goudron, métaux,etc…, végétaux= bouffe, textile, corde, etc…, animaux=copains, services, bouffe).
Bon, on s'est pas mal emballé ces dernières années (nuclaire,OGM,pétrole…), et apparemment, ce ne sont pas ceux qui sont en place au pouvoir qui semblent vouloir (ou pouvoir ?) réajuster de manière raisonnable tout ceci. Il semblerait donc que ce soit à chacun de nous de réfléchir à des solutions individuelles qui peuvent participer à quelque chose d'un peu moins débile que ce système risible.
Car qu'est ce qui nous pousse le plus à trimer ? avoir un bon chez soi.
Et qu'est ce qui nous pousse à avoir comme notion de " bon chez soi " une grosse baraque en béton qu'il faut chauffer à fond au nucléaire avec des chasses d'eau de 10 litres d'eau potable pour un petit pipi, et j'en passe ?Je vous le demande.

C'est en partant de ce genre de raisonnement que ce bon vieux Michel Reynolds à développé le concept de "earthship"…Un concept qui a d'abord été expérimenté par une bande d'allumés dans les régions désertiques du nouveau mexique; et qu'on retrouve aujourd'hui dans des régions pauvres telles que certains plateaux d'Amérique du sud ; tout comme dans des régions riches telles que le japon, ou la résistance aux mouvements sismique de ce concept a amené un institut de recherche japonais à construire des bâtiments tests……AAAh les hippies des années 70 ; quelle bande de tarés, fainéants, j'm'en foutistes et tout….Non mais sans déconner, on est bien mieux avec nos permis de construire sous contrôle des mafias locales, et nos bonnes maisons individuelles avec chauffage electrique et tout et tout….

earthship15.jpgMais revenons au sujet : pourquoi " earthship " (ou vaisseau terrien) ?Et bien parce que c'en est un de vaisseau terrien, tout simplement.
C'est une petite maison vivante, connectée directement à la terre.Il n'y a pas de branchement officiels à l'eau ou à l'électricité : captage, stockage et philtrage de l'eau de pluie par citerne ;tout au solaire, toilettes sèches et four construits directement dans l'ossature du mur exposé au soleil, frigo maintenant la bouffe à une température raisonnable et stable grâce à un habile système de circulation de l'air..et deux couches de canettes, des plantes intégrées au logement qui recyclent en partie les eaux usées…hallucinant.
Chacun des postes de vie (toilettes, cuisines, etc…) a été pensé, testé (des études très sérieuses sont disponibles dans des campus scientifiques américains) et , à travers trois livres, l'auteur nous dévoile le moindre rouage pour mettre en place des maisons individuelles, ou un ensemble de logements communautaire (sur des terrains en pentes, ils ont construit de véritables cités intégrées aux collines). Et quand je vous dis le moindre rouage, il s'agit également de rouages économiques, légaux, ainsi que bien d'autres subtilités.
Encore mieux, il nous explique comment trouver des matériaux de construction gratuits selon la région que l'on habite(aux états unis, mais de telles bases de données seraient faisables en Europe), ainsi que le rendement solaire propre à chaque région, en passant par les bons spots ou trouver de la bonne terre glaise pour sa baignoire , ou le bon vieux stock de traverses de chemin de fer inutilisées etc..etc..

earthship6.jpgCe genre de baraque ne produit aucun déchet :
-le caca se retrouve dans une chambre de combustion à base de miroirs assurant une température minimale de 300 ° (même en hiver) et se transforme en un éspèce de terreau-poudre noirâtre que l'on épand directoement sur le potager ou les plantes)
-les eaux usées sont traités par les plantes intérieures, puis par un système de lagunage extèrieur (petit tang+roseaux+nénuphares) , ou bien par des philtres et graviers de différents grains.
Bon, il faut dire que les personnes qui ont mis au point ce projet ne sont pas du genre à bouffer du saucisson tous les jours (ça fait des gros cacas dégueulasses), ni à se pavaner 1 plombe dans la salle de bain à se tartinner la gueule.
Mais bon, il faut savoir ce que l'on veut.

Bref, tout ça pour dire que les états unis sont rarement bons à copier, mais que dans beaucoup de domaines, les citoyens n'y hésitent pas à retrousser leurs manches pour faire valoir leurs opinions.

Vous pouvez aller jeter un oeil au site internet que l'organisation "earthship" a mis au point pour ce qui concerne l'Europe,en cliquant ici; il y a tous les renseignements nécessaires.Bon, vous verrez, c'est devenu un vrai bizness, donc il y a des earthship à vendre assez cher...mais j'ai eu la chance d'avoir entre les mais la première édition des trois livres de Reynolds, et je puis vous dire qu'il est possible de construire un "earthship" pour trois fois rien.Et puis c'est comme toute organisation de ce genre: ils font raquer ceux qui ont les moyens pour pouvoir financer l'édition de livres et plans pour ceux qui veulent le faire moins cher.
S'il y en a dans le coin qui lisent ces lignes, qui sont dans le juridique, le bâtiment , l'architecture,et la traduction; et qui sont intéressés par l'avènement d'un tel projet en France et en Europe, mais aussi et surtout par la préparation de dossiers solides pour le défendre en cas de pépin, surtout ne vous gênez pas et faites le nous savoir ! !

!Personnellement, j'en ai vraiment ras le cul de payer mon loyer à des nantis qui ne branlent rien pour les générations futures, et mes factures d'eau et d'électricité à des grosses organisations de pollueurs.

Date de création : 28/12/2006 @ 00:57
Dernière modification : 10/12/2012 @ 08:48
Page lue 9060 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Réaction n°3 

par Nico le 30/06/2008 @ 11:05

un sujet a été ouvert dans notre forum, pour répondre à la questiond e Kriss, et pour faire le bilan des earthship en france et en Europe.ça se passe ici

Réaction n°2 

par kriss le 02/06/2008 @ 23:00

salut           je signe ou ?
c'est en fait le style de maison autosuffisante que j'ai toujours imaginer construire,je pense fabriquer quelque chose de ce type un jour avec ou sans autorisation ;mais je préfererai avec;d'ailleurs ou en est la législation en europe et en france
merci de me répondre si vous connaissaz la réponse .Et joli l'article un peu enervé

Réaction n°1 

par patou le 09/04/2008 @ 12:56

très intéressant.... attention aux fautes, c'est dommage.