Global-rider
Cosmic-ride

Fermer Organisation

Fermer Philosophie

Fermer Services

Fermer Projets

Videothèque
Photos
 Ride
 Moments magiques
 life
Visites

 316786 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
L'or bleu: l'eau - Bilan Global


This text will be replaced

soif_mini1.jpgeau_afrique2.jpgArticle publié dans la première version de notre magazine en 2001:

Rider avec des oeillères ou rider les yeux ouverts: Essayez les deux méthodes et appréciez la différence;
Tout le monde a entendu parler des accords de Rio? en voici un petit rappel:La Conférence des Nations Unies sur l'Environement et le Developpement (la CNUCED), plus communément appelée "sommet de la terre" a eu lieue à rio en 1992. il y a eu une session d'évaluation des résultats enregistrés cinq ans plus tard, à New York en 1997. La France était présente en la personne de notre cher Jacquot.....Bref, pour en venir au fait; un agenda a découlé de toutes ces réunions ou, il faut le dire tout le monde a grave flippé devant la réelle urgence de certaines situations et de certaines régions du globe, et devant la lenteur des actions pour enrayer les problèmes les plus grave (réchauffement de la planète, etc...)


Et bien figurez vous que si on vous parle de ça dans un site de ride c'est parcequ'il existe un '"agenda montagne" du sommet de la terre.Cet agenda stipule que la protection des écosystèmes et des populations montagnardes du monde entier constitue l'une des 3 priorités les plus braisantes concernant la survie d'un grand nombre dans un futur proche. 2la-reserve-nuages.jpg
En clair, amis rideurs, vous passez vos vacances à rider sur l'une des trois zones que nous devrions protéger le plus au monde actuellemnt; et, n'en déplaise aux pro-rideurs qui parlent en toute démagogie de respect de la montagne,il faut savoir que, selon les accords signés, nous faisons en ce moment à peu près n'importe quoi en matière d'aménagement et d'exploitation des territoires montagnards, et donc aussi en matière de promotion des sports de glisse; que ce soit dans notre propre pays, ou pire, dans des zones pauvres (majoritaires en zones d montagne) ou l'on exporte notre "savoir faire "au lieu d'une méthode qui intègre un bilan de nos succès, mais aussi de nos erreurs.
3Une-reserve-bien-soui.jpg
Les montagnes produisent de l'eau minéralisée et épurée car elles accrochent les nuages, réunissent des conditions qui font le phénomène que nous aimons tous: la neige. Elles stockent donc l'eau sous forme de glaciers et de pentes neigeuses qui, en s'avançant lentement ou en dégoulinant d'un coup (les avalanches, vous connaissez!), racclent la terre, les caillasses, et donc gorgent leurs glaces de minéraux. . Torrents, rivières et fleuves du monde entier sont issus de ce processus qui finit dans l'océan.Les montagnes sont les plus gros philtres d'eau potables que vous pourrez trouver sur cette planète, avec les nappes phréatiques; et toute photo ou vidéo de ride a été tourné sur un de ces philtres dans le monde. En plus de produire de l'eau, les montagnes font descendre cette eau le long de milliers de mètres de dénivellé, ce qui nous a donné de l'énèrgie éléctique pour des industries (décolletage).Elles nous fournissent aussi des minerais, du bois, des ressources agricoles et accueillent une économie de loisir (coucou, c'est nous les skieurs , les snowboarders, les moniteurs, les saisonniers, les guides, etc...). Aujourd'hui, le Chapitre 13 de l'agenda 21 de la CNUCED ratifié et signé par la plupart des pays dans le monde est là pour nous aider à trouver une limite à tout cela, et des méthodes pour arriver à progresser vers un futur durable pour les zones de montagnes; et ce dans tous les domaines, y compris le tourisme, et donc y compris le ski et le snowboard. Dans le petit milieu du freeride, personne n'a encore abordé le thème dont je vais vous parler : l'AIM (2002:Année Internationale de la Montagne). Et oui,c'est l'année prochaine, c'est partout dans le monde, et c'est surement pas à la télé ou dans les mags de snow qu'on va en faire la une.

Dommage parceque des résultats seront (soient disant) attendus,et vérifiés par des instances internationales pendant, et suite à cette année 2002...résultats dans diverses domaines (écotourisme, agriculture,aménagement d'aires protéges,économie durable...) et à tous les niveaux (mondial,national, régional et local). alors je m'adresse à tous les freeriders pour qui se faire teindre les cheveux et skier fort signifie aussi s'engager et représenter un certain modede vie qui respecte vraiment la montagne sans les faux semblants qui gangrènent le milieu glisse .
Le deuxième volet de cet article vous dévoilera plus en détail ce qu'il va se passer durant cette année internationale en l'honneur de copine montagne; et comment nous, riders pèdes ou bipèdes, pourrons nous investir dans ce mouvement qui nous concerne nous, ainsi que tous les pays montagneux que les pro-riders vous montrent à travers leurs trips, et ou bien souvent les autochtones on la dalle.

Sombre bilan pour l'or bleu (La Tribune, 05/04/2000)

Répartition. 97,5 % des eaux de la planète (1.400 millions de kilomètres cubes) sont salées. Ce qui ne laisse que 2,5 % d'eau douce, congelée pour la plupart dans les profondeurs de l'Antarctique et du Groenland. Il reste 0,26 % d'eau fraîche facilement accessible à l'homme. Localisation. Deux tiers de la population mondiale vivent dans des régions qui reçoivent seulement un quart des eaux de pluies annuelles.
La Chine, avec 21 % de la population mondiale, reçoit 7 % des précipitations. L'Amazonie, qui en héberge 0,3 %, en reçoit 15 %. Vingt-six pays, où vivent 250 millions de personnes, ne bénéficient pas du minimum vital de 1.000 m3 d'eau par an et par habitant. Utilisation. Au moins 70 % de l'eau disponible sont utilisés par l'agriculture :
-il faut 4.500 litres d'eau pour produire un kilo de riz, près de 10 fois plus pour un kilo de viande.
-L'industrie consomme de 15 % à 20 % du total.
-10 % vont à la consommation domestique pour un volume très variable selon le niveau de vie : 750 litres d'eau par jour pour un Texan, 285 litres pour un Mexicain.

Disparités. Un habitant de la planète sur 5, soit 1,2 milliard, n'a pas accès à l'eau potable. Un habitant sur 2, soit 3 milliards, n'est pas relié à un système d'assainissement pour l'évacuation de ses eaux usées. Près de 5 millions d'êtres humains meurent chaque année de maladies liées à l'eau. Pollution. La moitié des fleuves et des lacs en Europe et en Amérique du Nord sont gravement pollués. En Chine, 80 % des déchets industriels sont rejetés sans aucun traitement dans les rivières et les fleuves. Dans les pays en voie de développement, 20 % des espèces aquatiques ont disparu ces dernières années. Conflits. Le Soudan, l'Ethiopie et l'Egypte se disputent l'eau du Nil. Le bassin du Jourdain est au coeur du conflit entre Israël et les Palestiniens. Les bassins du Tigre et de l'Euphrate sont convoités par la Turquie, la Syrie et l'Irak. La Chine est en conflit avec le Laos et la Thaïlande au sujet du Mékong et avec la Russie au sujet du fleuve Amour. L'ONU a recensé 300 zones potentielles d'hydro-conflits. Un être humain sur trois manque d'eau potable Bataille planétaire pour l' "or bleu" (Le Monde Diplomatique, Novembre 1997) Depuis le début des années 70, le monde a subi divers "chocs" pétroliers. Le prochain siècle pourrait malheureusement connaître des conflits géopolitiques et commerciaux de plus grande envergure encore, car liés à la maîtrise d'une ressource indispensable à la vie, non substituable et, qui plus est, existant en quantité fixe: l'eau. Evolution de la disponibilité en eau Un habitant des Etats-Unis utilise 900 litres d'eau par jour, mais un Africain doit se contenter de 30 litres. Un Israélien consomme quatre fois plus qu'un Palestinien. Le gouvernement de l'Afrique du Sud s'est fixé comme première priorité la fourniture d'au moins 25 litres d'eau par jour (pour la boisson et l'hygiène) à chacun de ses citoyens. La ville de Djakarta, en Indonésie, dépense chaque année l'équivalent de 1 % de son produit intérieur brut (PIB) pour faire bouillir une eau peu sûre.
La hausse du prix du pétrole à usage domestique à Lima (Pérou), en 1990, est une des principales causes de l'épidémie de choléra qui s'est par la suite propagée dans le reste de l'Amérique du Sud, les populations des quartiers défavorisées n'ayant plus les moyens de faire bouillir l'eau qu'elles consommaient. Sommet de la Terre, du 26 août au 4 septembre 2002 (Johannesburg, Afrique du Sud) Du 26 août au 4 septembre, s'est tenu le sommet mondial de Johannesbourg dans la continuité de Kyoto, en 1997, pour débattre de l'état "alarmant" de la planète. Le Président George W. Bush a décidé d'ores et déjà de boycotter ce sommet. Comme vous le savez, les Etats-Unis ne sont pas un exemple de dépollution dans le monde, d'ailleurs, ils produisent près de la moitié de la pollution mondiale. L'histoire moderne des affaires nous montre que les Etats-Unis utilisent la concurrence déloyale pour étendre leur empire commercial tout autour du monde (ex : Microsoft). Aujourd'hui, dans certains pays, il est plus facile de trouver du Coca-Cola que de l'eau potable (ex : la Syrie). Si les Etats Unis se foutent littéralement de la pollution et de l'avenir du monde, il n'en est apparement pas de même pour leurs affaires économiques.

Date de création : 30/07/2007 @ 11:53
Dernière modification : 13/05/2008 @ 21:00
Catégorie : L'or bleu: l'eau
Page lue 6342 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !